Blandine P. Martin – 17 Juillet 2020
308 pages

Résumé :
Il aurait préféré mourir à la place d’un frère.
Elle a mis sa vie de côté pour l’amour d’un fils.
Deux âmes sœurs peuvent se croiser un milliard de fois sans même se voir, trop aveuglés par leur propre douleur. Et puis vient le temps d’une seconde chance.
Rongé par son passé, il tente de ne pas sombrer.
Vingt ans déjà qu’il porte le blouson des Wild Crows, sa seule famille. Pour eux, il est prêt à tout sacrifier.
Quand l’une des filles du club se trouve menacée, le président le charge de veiller sur elle et son fils. Gale va devoir mettre de côté son indépendance au risque de se perdre lors de ce rapprochement forcé. Les secrets inavoués finissent toujours par éclater au grand jour.
Face au danger qui rôde, les Wild Crows devront rappeler à tous que les corbeaux ne sont pas morts.
Ils vont reprendre la place qui leur est due, même s’il faut pour cela renouer avec de vieux démons.

Mon avis :
Un résumé qui se suffit à lui-même quant à ce qui nous attend dans ce roman.

J’ai terminé il y a peu la saga « Wild Crows », et je me suis plongée dans ce spin-off, même si cela m’a quelque peu spolié certains éléments des deux autres. Dès les premières pages, l’auteure m’a de nouveau entraîné au sein de cet univers de bikers, certes sombre mais tellement intense. L’histoire m’a tenue captive jusqu’à la fin, bien rythmée par les rebondissements ainsi que par les émotions qui se succèdent. Blandine P. Martin m’a de nouveau bien surprise, notamment concernant l’héroïne, car je ne m’y attendais pas.

Je me suis attachée aux personnages. Gale, que l’on a déjà rencontré à maintes reprises, est un solitaire, un homme qui ne s’encombre d’aucune relation et dont le cœur est entouré de barrière. Cependant, sous cette armure, se cache un homme qui a souffert de la perte de l’un de ses frères, dont il porte la culpabilité sur ses épaules. Son moyen d’extérioriser tout cela : la violence, mais jamais il ne fera de mal intentionnellement et certainement pas à une femme ou à un enfant. Quand Casey lui demande de veiller sur une des leurs, il accepte malgré des souvenirs qui remontent en surface, et au fil du temps se demande si elle ne l’a pas envoûté, car ses défenses commencent peu à peu à se fissurer. Il aura beau tenter de faire l’autruche, user de son humour parfois douteux, les faits sont là…
Je vous laisse découvrir par vous-même l’héroïne. Cependant, il faut savoir que cette dernière n’est pas étrangère à ce monde de bikers, elle y baigne même depuis des années. Toutefois, depuis qu’elle est devenue maman, elle a mis de côté certaines choses, souhaitant le meilleur pour son fils, en l’élevant seule. Mais ce dont elle est certaine, c’est que même si elle n’est pas en couple, elle a tout le soutien des Wild Crows, qui sont également pour elle, sa famille.
Si entre eux, beaucoup de non-dits demeurent, d’autres ont déjà vu clair dans leur jeu, il leur faudra juste le temps et une once de danger pour enfin avouer ce qu’ils ressentent…
J’ai beaucoup apprécié retrouvé les protagonistes des tomes précédents, après quelques années, les choses ont évolué, il y a eu du changement, et de petites surprises.

En bref : j’ai passé un très bon moment avec cette lecture. Un nouvel opus très addictif, riche en rebondissements et en émotions. Une belle surprise !

Laisser un commentaire