Chroniques·Romance contemporaine

Vicious ride – Ana Scott

Editions Addictives (Luv) – 10 Septembre 2020
347 pages

Résumé :
Biker, sexy, irrésistible… insupportable !
Elliott rêvait de liberté, d’aventure, d’imprévus et de vivre au jour le jour.
Il aurait pu être marin, il est devenu biker. Une gueule d’ange, une sensualité démoniaque et une seule attache : ses frères des BlackAngels.
Elliott est dangereux, imprévisible, irrésistible… et Louisa sait qu’elle devrait se tenir éloignée de lui. Elle est fiancée, promise à une carrière d’avocate prestigieuse et à une vie confortable. Pourtant, rien ni personne ne la fait vibrer, jouir et espérer comme Elliott. Et elle aura beau le fuir, il compte bien la conquérir.
Entre la raison et la passion, qui l’emportera ?

Mon avis :
Eliott a tracé sans chemin depuis ses seize ans. Membre des BlackAngels, il s’est construit sa famille au sein du MC. Mais, quand sa route croise celle de Louisa, la meilleure amie de Cassie, toutes ses certitudes se font la malle. Ils savent tous deux qu’ils ne devraient pas être attirés, pourtant le désir est plus fort que tout. Ils vont devoir faire des choix, malgré le danger qui les entourent…

Le résumé pour cet opus m’a interpellé, d’ailleurs, c’est pour cette raison que j’ai lu précédemment les deux autres (oui, oui, je n’avais pas percuté qu’il s’agissait d’une série). Ana Scott ici, nous emmène dans un univers encore plus noir qu’auparavant et la violence n’a pas son pareil. L’histoire débute parallèlement aux autres tomes, puis suit son cours. L’intrigue est haletante, m’a captivée du début à la fin. Le récit est très bien rythmé, nombreux sont les rebondissements, et c’est à un véritable ascenseur émotionnel auquel nous avons à faire.

Je me suis attachée aux personnages. Si d’ordinaire, ce sont les héroïnes qui sont le plus brisées, ici, je dirais que c’est notre héros qui a souffert et qui souffre encore. Louisa Thompson est une jeune femme promise à une brillante carrière d’avocate. Fiancée, elle n’est pas vraiment heureuse et quand elle croise la route d’Eliott, son cœur se remet à vibrer. Elle sait qu’il n’est pas bon pour elle, seulement, elle ne peut s’empêcher d’être attirée. Repoussée, elle est prête à tout pour le conquérir, car elle sait qu’il est le Bon, elle sait que c’est lui et lui seul qu’elle désire. Elle va devoir faire preuve de courage et de persévérance. C’est comme ses acolytes, une battante que le danger ne pourra faire reculer.
Eliott Smith, a rejoint le MC depuis bon nombre d’années maintenant. Ayant eu une enfance difficile, il a trouvé refuge, et même une famille au sein des BlackAngels. Son cœur s’est muré dans une carapace, l’ayant eu brisé une fois, il s’était juré de ne plus ressentir. Pourtant, le destin en a décidé tout autrement. Bien qu’insupportable, quelque peu arrogant, on ne peut qu’être touché. Car avec ce qu’il a pu vivre enfant, ce n’est rien comparé à ce qu’il va encore subir à l’heure actuelle. Il se pense détruit, mais on sait pertinemment que l’amour peut faire des miracles, et Louisa est là pour lui prouver qu’il peut, enfin qu’elle peut le guérir…
J’ai aimé retrouver les protagonistes secondaires, tout comme faire connaissance avec d’autres (je pense notamment à Charlie, que l’on retrouvera prochainement.).

En bref : j’ai adoré ma lecture. Une histoire pleine de noirceur, de violence, mais tellement riche en émotions, qu’on ne peut qu’être touché par cette dernière. Chose très rare, je me suis lu les trois tomes d’affilée en seulement quelques jours, tellement la plume d’Ana Scott m’a conquise. Vous n’avez pas encore rencontré les membres des BlackAngels ? Foncez…!

Laisser un commentaire