Chroniques·Romance contemporaine

Under the rain – Emma S. James

Editions Addictives (Luv) – 31 Août 2020
584 pages

Résumé :
Il ne s’incline devant personne. Elle est différente.
Faye s’installe en Irlande, déterminée à reprendre sa vie en main. Plus jamais elle ne se laissera marcher sur les pieds, c’est terminé !
Les hommes ? Tous des enfoirés sans cœur, moins elle les approche, mieux elle se porte.
Et c’est encore plus vrai pour Caleb ! Ce patron de bar a beau être sexy, il est aussi arrogant qu’insupportable. Hors de question de lui céder.
Sauf qu’il suffit d’un quiproquo, d’un léger mensonge, et les voilà forcés de jouer les amoureux.
Et si à force de faire semblant… tout devenait réel ?

Mon avis :
Faye débarque avec sa meilleure amie en Irlande bien déterminée à reprendre sa vie en main. Sur place, elle rencontrera Caleb, le patron d’un pub qui a tout pour plaire, mais qui se montre très déplaisant envers elle. Le jeu de la provocation est lancé entre eux. C’est sur un malentendu qu’ils vont devoir jouer les amoureux face à leurs proches. Si eux nient l’évidence, leur entourage n’est pas dupe et se rend bien compte qu’ils sont faits pour être ensemble…
Ils ne croient pas en l’amour, mais leur rencontre pourrait tout changer !

Je ne connaissais pas cette auteure et c’est le résumé qui m’a donné envie de me plonger dans ce roman, d’autant plus que l’intrigue se déroule en Irlande. Dès le début de ma lecture, Emma S. James a réussi à me captiver avec son histoire, qui se veut attrayante, haletante et touchante. Le récit est très bien rythmé de par les rebondissements, ponctué également par des pointes d’humour ici et là. Du côté émotions, on ne peut que les ressentir et il faut dire que je suis passée par différentes phases au fil des pages.

Les personnages sont attachants. Faye est une jeune française de 24 ans qui n’a pas encore trouvé sa voie. Elle quitte la France direction l’Irlande dans le but de reprendre sa vie en main, notamment suite à un chagrin d’amour. Sur place, elle fera diverses rencontres et notamment celle de Caleb, qui pour elle n’est rien d’autre qu’un dragon. Cependant, au fil des jours qui s’écoulent et du fait qu’elle va finir par travailler dans le pub, elle se rendra compte que ce dernier n’est pas réellement celui qu’il veut faire croire. Au départ, on peut la penser naïve et la considérer telle un boulet, de par sa maladresse. Toutefois, au final, on se rend compte qu’il n’en est rien, que c’est une femme déterminée, aimante et qui pense que l’amour n’a pas sa place dans sa vie, car il est synonyme de souffrance et d’abandon selon elle.
Caleb, quant à lui est le patron d’un pub familial. Celui-ci nous apparaît détestable et rustre de prime abord. Petit à petit, la carapace se fissure et on comprendra dès lors, que sous cet air d’ours mal léché, se cache un homme généreux, loyal, qui sait ce qu’il veut et qui a souffert de par leur passé. Si Faye l’attire, il ne peut s’empêcher de la trouver agaçante, mais cela n’est qu’une façon pour lui de nier l’évidence. Il fera des erreurs, mais au final, se rendra compte de la force de ses sentiments.
J’ai également beaucoup aimé certains des protagonistes secondaires, tout comme j’ai pu en réprouver d’autres. Tous apportent leur petite touche à l’histoire.

En bref : j’ai passé un excellent moment avec cette lecture. Une histoire entrainante, émouvante avec des personnages auxquels on ne peut que s’attacher !

Laisser un commentaire